Paris is burning

Bonnes Adresses, Mlle Anne Sophie, Vlog

Paris

Encore une petite escapade, cette fois ci en mes terres. Et non ce n’est pas la tour Eiffel mais la Halle Pajol du XVIIIè et j’ai trouvé que c’était un heureux hasard. 

Gare à vous, ce n’est pas un guide dans les beaux quartiers touristiques même si j’y passerais quelques fois, mais une tentative d’ouverture vers un autre Paris, plus humain peut-être dans la seconde partie.

Je vous ai concocté un petit carnet d’adresses en tentant d’être un peu plus originale pour ceux qui connaissent déjà la capitale.

Même si nous sommes allés essentiellement dans le XVIIIème qui est un arrondissement en plein essor je vais quand même tenter de vous donner d’autres adresses à tester ainsi que celles où nous avons échoué pendant notre court séjour.

Poilâne – Un indémodable, pour les tartes aux pommes avec ses bons gros quartiers et le pain aussi évidemment.

Rue du Cherche Midi dans le VIè. Profitez en pour flâner au Bon Marché c’est quand même souvent moins bondé que ses copains du boulevard Haussmann. M° Sèvres Babylone

Pancakes sisters – pour de délicieuses crêpes comme son nom l’indique et même un brunch si vous avez vraiment le ventre vide au 3 rue Lucien Sampaix dans le Xème. M° Jacques Bonsergent

Cantine California pour des burgers, tacos – 46 rue Turbigo M° Arts et Métiers

Dans la famille « malbouffe » j’ai également Frenchie to go dans le IIè au n°9 de la rue du Nil. M° Sentier. Disons que l’adresse dépend de là où vous résidez pendant le séjour par exemple ou de l’endroit où l’envie vous prend !

Ici je vais procéder par rue parce que ce sont des petites artères qui regorgent d’adresses intéressantes notamment pour le shopping.

Rue de charonne pour SoweAre au 40. M° Ledru Rollin ou Bastille

Rue Tiquetonne pour Kiliwatch, Chez Maman pour une montre, Episode ( et oui c’est une chaîne de fripes! ) M° Etienne Marcel

M° Saint Paul c’est une ribambelle de magasins qui s’offre à vous notamment dans la rue des rosiers, blanc-manteaux, franc-bourgeois, rue vieille du temple où les méfaits de Galliano hantent encore les murs de la Perle, un bar qui profite d’une belle terrasse mais qui ne mérite pas, je trouve, l’importance qu’on lui donne. Mais on y croise un peu tout le monde. Profitez-en pour aller au Musée Picasso au 5 de la rue de Thorigny et manger un éclair à Eclair de génie au 14 rue Pavée.

Je vais revenir maintenant sur le gros de mon séjour, à savoir le XVIIIème arrondissement de Paris.

L’idée c’était de découvrir des lieux qui réexploitaient de l’ancien, des friches industrielles, des bâtiments dédiés à un tout autre usage à l’origine. Cela tombe bien, le XVIII voit naître il y a quelques années, plusieurs projets d’ampleur considérable, voyant peu à peu ce coin de la ville se transformer.

Notamment La Halle Pajol, La Recyclerie, le Centquatre ( et la coulée verte qui ne fait pas partie d’un projet récent mais qui est tout aussi intéressante à découvrir mais dans le 12ème.)

Au métro Marx Dormoy ( très bien indiquée par des panneaux à sa sortie ) se situe la Halle Pajol ( anciens entrepôts de la SNCF ) qui accueille une diversité d’activités impressionnante. Elle est tour à tour bibliothèque, café, restaurant, concept store, auberge de jeunesse, espace de coworking…C’est une oasis au coeur de l’arrondissement également car on y trouve un jardin « couvert » ( vous pouvez le voir dans le vlog ).

On a déjeuné d’un hot dog « brooklyn » servit par une sympathique californienne au Déli Drop et d’une brooklyn lager ( ouaisouais on se la joue US ), vous pouvez aussi vous acheter une Penny. Le lieu est branché c’est certain mais pas bondé et on peut déjeuner tranquille en semaine dans le jardin.

Il y a d’autres points de restauration dont la grande soeur de Déli Drop ( qui fait aussi épicerie américaine ), « Les petites gouttes » notamment sur le site mais nous n’avons pas encore testé alors dites nous ce que vous en penserez!

La Recyclerie, c’est au M° Porte de Clignancourt que ça se passe, c’est nettement moins « accueillant » quand on y arrive mais ça a le mérite d’être vivant ! Et en plus vous pouvez vous perdre au puces de Saint-Ouen pour acheter vinyl, vêtement, antiquités, que sais-je !

L’endroit est tout aussi agréable voire plus. D’autant plus que l’atmosphère qui y règne fait totalement oublier l’environnement dans lequel on se trouve. On peut boire un verre, manger…le tout dans une démarche écologique et durable. Il y a un jardin communautaire dans lequel on peut s’inscrire pour cultiver et profiter des récoltes… Et les déchets du restau servent de compost. On peut y faire réparer des objets et ne plus être esclave de l’obsolescence programmée. On applaudit la belle démarche qui ferait du bien au centre ville de Bruxelles !

Pour le reste je vous laisse avec les images et les infos correspondantes.

Puces Saint Ouen – M° Mairie de Saint Ouen. Une institution, qui est le 4e site touristique de France. 10 hectares pour flâner, les marchés Dauphine, Paul Bert et Vernaison étant mes favoris.

Halle Pajol – 26 Rue Pajol. M° Marx Dormoy

Cent Quatre, centre d’art où nous avons fait l’exposition « Follia Continua » avec Anish Kapoor, Buren, Pistoletto…Un lieu immense et très inspirant également.

104 rue d’Aubervilliers. M° Marx Dormoy, traversez le pont qui le relie à la Halle Pajol. Il y a également de quoi boire, manger au restaurant Grand Central notamment, flâner … L’expo en question finit le 22 Novembre alors dépêchez vous !

La coulée verte c’est un « parc » qui se situe sur une ancienne voie ferrée. On l’aperçoit au dessus du Viaduc des Arts dans le XIIème. Dans Paris ( parce que la coulée verte se poursuit en périphérie de Paris sur une vingtaine de kilomètre ) on peut la commencer au 44-46 rue de Lyon dans le XIIè et la poursuivre sur plusieurs kilomètres. On peut la voir dans la video également. C’est une cool balade à faire si vous n’êtes pas pressé.

En espérant vous avoir inspirés pour une première visite ou une redécouverte des lieux.

Pour les curieux/ses je porte un teddy en soie rose poudré All Saints de la collection passé.

Publicités

2 réflexions sur “Paris is burning

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s