Sweet break

Alimentation, Mlle Eva

Ciao tout le monde !

Bon, ben… Aujourd’hui, pas de leçon moralisatrice sur le sucre, ni de conseils pour mieux manger. Juste une petite recette toute simple, à réaliser comme à déguster seul ou en famille, entre amis, ou même en amoureux pour plus de plaisir ! J’ai l’immense fierté de vous présenter le résultat d’une recherche approfondie en matière de goût, texture et préparation, le croisement parfait de dizaines de recettes différentes et l’aboutissement ultime d’interminables conversions de mesures… j’ai nommé :

le cookie

Avec ou sans gluten, avec ou sans produits laitiers, vegan ou pas vegan, avec ou sans sucre raffiné… ils sont déclinables à l’infini et pourtant tellement easy… Je vous livre donc la recette de base, libre à vous d’y ajouter votre grain de folie 😉

IMG_4116

ingrédients

  • 110gr de beurre OU 110ml d’huile de tournesol
  • 75gr de sucre de canne roux OU 1 gros sloush de miel/sirop d’érable, au goût
  • 75gr de cassonade
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 oeuf OU 1 càs de fécule de maïs mélangée à 2 càs de lait végétal
  • facultatif 2 càs de purée d’amandes/noix de cajou/noisettes
  • 150gr de farine de blé OU de farine de soja
  • 60gr de pépites de chocolat noir
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de levure chimique

En vert, les alternatives 🙂

Quand vient le tour des pépites, vous pouvez également ajouter : des noisettes, des noix, des amandes, des raisins secs (pour ceux qui aiment ça… perso : yerk), des smarties, des graines de sésame/tournesol/lin, … et bien d’autres choses ! (mais pas tout en même temps) (logique) Vous pouvez bien évidemment remplacer le chocolat par tout et n’importe quoi (bah oui, on n’y pense pas forcément…)

En gros, voilà. On mélange le tout dans l’ordre de la liste ci-dessus à grands coups de fouet, puis avec les mains (là, c’est l’étape où on tente de résister à manger toute la pâte crue) (sinon bonjour l’indigestion) (… je vous aurai prévenus) et on forme de belles boulettes de pâte qu’on place sur une grille du four recouverte de papier sulfurisé. Si vous utilisez de la farine de soja, aplatissez-les un peu, sous peine de se retrouver avec de grosses boulettes de pâte à moitié cuites (oui oui, comme sur la photo) : la pâte a tendance à se laisser beaucoup moins aller sous la chaleur qu’avec de la farine de blé 😉

Et puis on enfourne, et on laisse cuire 12 minutes à 180° !

IMG_4103

Et le tour est joué \o/ On laisse refroidir un peu et on déguste à toute heure de la journée (ou même de la nuit), accompagné d’un grand verre de lait d’amandes ou d’un bon shake banane/myrtille 😀

(je décline toute responsabilité en cas de foirage de recette, ces cookies sont testés et approuvés chez 100% des cobayes*)

*une étude réalisée sur 3 membres de la famille, 1 chéri et 4 coupines (panel absolument pas représentatif)

Sur ce, à vos fourneaux mes poulets ! N’hésitez pas à partager votre expérience cookisienne, et bon appétit

Mademoiselle Eva

Publicités

2 réflexions sur “Sweet break

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s