Viva la pasta

Alimentation, Mlle Eva

Bonjour les gens !

Dépoussiérage express de ma section du blog avec deux petites recettes sympathiques, toujours aussi simples et savoureuses (ou comment faire comme si de rien n’était hehe).

En toute bonne étudiante qui se respecte, mon alimentation de base est, bien entendu, composée de pâtes. Mais, en toute bonne cuisinière qui se respecte, je ne rigole pas avec la pasta. Bye bye sauces en bocal, en poudre ou en sachet ! Rien de tel qu’un bon petit plat maison pour choyer son estomac 😉

Si vous êtes adeptes de la marinara en conserve, je vous invite à jeter un œil (critique, si possible) à la liste d’ingrédients qui la composent, et de jouer à un petit jeu avec moi : pour tous les ingrédients dont il est mention, et que vous n’avez pas dans votre cuisine, mettez 50 centimes dans un pot ; pour tous ceux dont le nom est suivi par « modifié » ou « transformé », ou précédé de « concentré de », mettez 1€ dans le pot ; et pour tous les noms d’autoroute (les additifs, conservateurs et exhausteurs de goût tels que le charmant E411) (ceci n’est pas une blague) et les mots à coucher dehors qui ne vous disent décidément rien, vous mettez 2€ dans le petit pot.

Une fois que c’est fait, prenez ce qu’il y a dans le pot et allez vous acheter des tomates fraîches et un mélange d’herbes de Provence bio 😉 Votre corps vous remerciera !

 

Nous disions donc : deux recettes de pâtes, faciles, rapides et certainement pas onéreuses. Et surtout, faites avec amûûûûûr Je mets les quantités pour une personne, comme ça, il vous suffira de multiplier si vous recevez du monde 🙂

 

pomodoro

 

ingrédients2

  • ~125 gr de pâtes
  • 250gr tomates cerise
  • 1-2 gousse(s) d’ail
  • huile d’olive
  • sel & poivre
  • herbes de Provence
  • quelques feuilles de basilic frais*
  • fromage râpé au goût**

 

* TOUJOURS avoir un plant de basilic sur l’appui de fenêtre de sa cuisine !

** Parmesan, Pecorino, Mozzarella (de préférence une boule fraîche que vous coupez vous-même, c’est meilleur), Gruyère, Emmenthal, … Et pour les thugs, vous pouvez même en mélanger plusieurs !

Mettez d’abord de l’eau à bouillir (sans oublier de la saler). Faites ensuite revenir dans un filet d’huile d’olive la(les) gousse(s) d’ail coupées en petits morceaux, puis ajoutez les tomates cerise coupées en deux. Laissez fristouiller gentiment pendant que les pâtes cuisent, à feu moyen histoire que ça ne crame pas, et écrasez au fur et à mesure les tomates pour qu’elles rendent bien leur jus et qu’elles fondent. Salez, poivrez, herbes de provencez, et voilà ! A ce stade, vous pouvez égoutter les pâtes, les taper dans la poêle, remuer un peu et servir ! N’oubliez pas le plus important : un filet d’huile d’olive crue, les feuilles de basilic frais et le fromage.

Vous pouvez également décider de faire une petite folie et ajouter du fun dans cette sauce basique ! Testés et approuvés, ci-dessous, quelques exemples :

  • 4-5 tranches de pancetta grillée vite fait dans la poêle
  • des miettes de thon à l’huile réchauffées sur la fin avec la sauce
  • ½ courgette dont on fait revenir les morceaux avec les tomates

Du reste, use your imagination guys 😉 On est toujours très inventif quand on a faim. Trust me.

 

carbonara

 

ingrédients

  • ~125gr de pâtes
  • 1 œuf
  • lardons/jambon/pancetta (au choix)
  • ~50gr de Pecorino ou Parmesan
  • sel & poivre

 

Héééé non, dans la VRAIE carbo, il n’y a pas de crème ! C’est beaucoup plus digeste, du coup (bingo \o/)

Commencez par faire bouillir l’eau des pâtes, comme d’hab, puis faites gentiment griller la charcu choisie dans un filet d’huile d’olive. Dans un bol à part, battez l’œuf comme pour faire une omelette, et ajoutez-y le fromage râpé*. Salez, poivrez (généreusement, la carbo est un plat bien dosé en poivre !). Une fois les pâtes cuites, versez-les dans la poêle qui contient les lardons/le jambon/la pancetta en gardant un peu de jus de cuisson de côté. Ajoutez le mélange œuf-fromage et mélangez énergiquement pour ne pas que l’œuf se transforme en omelette. Ajoutez un peu d’eau de cuisson, mélangez encore, et voilàààà ! Servez, repoivrez gentiment et parsemez de fromage (oui, encore, vive le frometon :D).

*Un petit conseil : faites gaffe à vos doigts en râpant le fromage… (pas comme moi quoi) Ça mord ces bêtes-là !

IMG_0766

Bisous les poulets

Mademoiselle Eva

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s