So 90’s

Mlle Naomi, Mode

Hello les demoiselles !

Nous sommes vraiment désolées pour notre absence intolérable, mais période de vacances + rattrapages +… Bon d’accord, pas d’excuse. Changeons de sujet et enchainons directement sur la mode et la déferlante 90’s qui nous frappe de plein fouet. (Et je ne parle pas des Pokémons, rangez votre téléphone).

Publicités

Il pleut, il pleut bergère !

Bonnes Adresses, Escapades, Mlle Anne Sophie, Vlog

J’ai trouvé des « rush » ( vocabulaire du métier ) du voyage à Dubaï et j’ai monté un truc pas  très pro ( toujours avec le l’iphone et test du zoom tel un gamin du EOS750D ) avec un petit son sympas pour se faire du bien, vu que la grisaille revient un peu. J’ai beaucoup pris de photos sur ce voyage ( vous pouvez y retrouver mes bonnes adresses )et moins de vidéos donc j’ai hésité avant de poster quelque chose mais j’espère que cela vous plaira !

On y retrouve l’aquarium du Dubaï mall, quelques vues du quartier ancien où l’on retrouve les souks, le fameux açaï spot, le taureau mécanique des soirées arrosées dont je parle dans l’article, le parc d’attraction qui est également dans le centre commercial  et d’autres petites choses que je vous laisse découvrir.

La chute du burger

Bonnes Adresses, Mlle Anne Sophie, News

Hi people !

♦◊♦

Comme vous le savez peut-être la sphère bruxelloise de l’Horeca a été frappée récemment par une triste nouvelle.

Je vous resitue l’enroule pour ceux qui ne savent pas. L’amour fou ne propose plus de burgers ! Je vous renvoie par la même occasion à notre article sur le  Top 5 des burgers bruxellois. Je pensais d’ailleurs y faire une petite modification mais la nostalgie a pris le dessus. – On se souviendra toujours des burgers du 185 de la Chaussée d’Ixelles ♥ Longue vie au Moine –

Concrètement la carte a changé et le Pastrami est mis à l’honneur. On en a profité pour envoyer quelques questions à Pierre Barbieux qui tient le restaurant et quelques autres adresses bien sympathiques dans la ville avec son associé Nassim. Dont « De Haus », l’adresse voisine qui reviendra dans un article spécial  » bars à cocktail bruxellois « .

_MG_9410

Acheter du make up sur internet: reconnaître un vrai d’un faux

Beauté, Mlle Gaelle, Non classé

Hello les demoiselles!

Si vous lisez cet article, c’est peut-être que comme moi le maquillage est une passion ou que vous souhaitez vous y intéresser d’avantage. Dans les deux cas, vous savez que c’est un domaine où la qualité se paye parfois très cher. Un rouge à lèvre M.A.C à 25 euros, une palette Urban Decay à 47 euros… tout ça est souvent aussi indispensable pour une beautysta en herbe qu’inaccessible. Sans parler des articles vendus uniquement aux USA! (grrr)

Pourtant, une alternative est de plus en plus fréquente: l’achat en seconde main.

Nombreuses sont les demoiselles à travers le monde qui ont acheté du maquillage sous impulsion ou qui ne leur convient pas, à peine ouvert, et qui souhaitent s’en débarrasser à prix cassé. J’ai déjà eu moi-même recours à ce type d’achat et j’en ai été très satisfaite.

Malheureusement, nous ne vivons pas dans le monde des bisounours et les produits fake sont nombreux sur ce marché. Il est en effet possible de se procurer une fausse palette Naked de Urban Decay sur AliExpress pour 5 petits euros. La tentation est alors ensuite grande de la revendre en la faisait passer pour une vraie et en la revendant 6 fois plus cher. Non seulement c’es très malhonnête mais les composants de ces imitations peuvent être très dangereux pour la santé, les yeux étant des muqueuses très perméables. La même prudence doit s’appliquer pour tout ce qui est en contact avec les lèvres (et qui se retrouve souvent dans notre bouche, en plus).

Mais alors, comment savoir? Si la certitude est difficile et l’arnaque toujours possible, quelques petits conseils pourront vous aider afin de repérer les vendeur suspects:

Méfiez-vous des photos trop professionnelles
Même s’il y a de très bonnes imitations, elles ont souvent de petits défauts en y prêtant très attention. Pour éviter de se faire repérer, les arnaqueurs (je vais les nommer comme ça, après tout c’est ce qu’ils sont) se servent souvent d’illustration de vrais produits… venant des sites officiels. Demandez toujours une photo « maison », ce qui vous permet également de constater le bon état de l’objet. Si c’est  un authentique, il n’y a rien de contraignant à faire une petite photo, n’est-ce pas?

Attention aux prix trop bas…

… ou qui baissent très vites pendant la négociation! Lorsqu’on a payé une palette 50 euros, on a rarement envie de la laisser partir pour 20. Par contre si c’est une fausse, à ce prix c’est déjà une aubaine! Prudence donc face aux vendeurs qui capitulent facilement, ça peut cacher quelque chose.

Demandez à la personne d’où vient le produit d’origine 

Rares sont ceux d’entre nous qui gardent la facture de tous leurs achats mais on se souvient presque toujours d’où ils viennent. Si cette astuce ne fonctionne pas pour les arnaqueurs classiques (« et bien elle vient du site officiel enfin »), parfois les personnes ne savent même pas elles-mêmes que ce sont des faux (TOUT est faux sur AliExpress, pas un mascara n’est authentique, mais parfois les acheteurs n’en sont pas conscients).
Cela permet aussi de repérer les faux acheteurs de produits américains. Lorac Pro notamment ne distribue qu’aux USA, si un européen en propose à la revente mais qu’il n’a jamais mis un pied dans ce pays, c’est très très suspect.

A la réception, vérifiez toujours le numéro de série

Chaque produit a un numéro, inscrit sur la boite et le produit lui-même. Il s’agit de votre seule vraie preuve d’authenticité.12767824_10209098936529797_495893579_o (1)

 

Surtout, n’oubliez jamais qu’une tromperie sur marchandise peut toujours faire l’objet d’une plainte, même en cas de revente entre particuliers.

Que tout cela ne vous rende pas paranoïaques, le web regorge aussi de gens honnêtes proposant de bonnes affaires qui n’attendent que vous! Soyez juste un peu prudents et suivez votre instinct.

 

A très bientôt pour de nouvelles aventures!

 

Mademoiselle Gaëlle

 

Le miracle du bain d’huile: soigner et réparer ses cheveux

Beauté, Mlle Gaelle, Non classé

Bonjour tout le monde!

Quelques semaines (mois?) sont passées depuis ma dernière astuce beauté et j’en suis vraiment désolée! Entre les examens et le récit de mon voyage à New York (qui est l’un des articles les plus lus du blog, merci beaucoup!), je me suis égarée de ma vocation première: faire de vous les reines du monde de la beauté.

Pour me faire pardonner, je vous livre aujourd’hui l’un des secrets les mieux gardés de ma chevelure: le bain d’huile.

Non, vous n’aurez pas à remplir votre baignoire d’huile d’olive, seuls vos petits cheveux devront être enduits de ce soin aussi naturel que miraculeux. Pour cela, armez-vous de la première huile végétale que vous avez sous la main (sésame, noisette, olive, coco ou même argan pour les milliardaires qui nous lisent, tout convient tant que c’est une huile extra vierge). On paye souvent des fortunes pour des soins à l’huile d’argan qui n’en contiennent même pas 10% alors qu’on pourrait profiter de tous ses bienfaits en l’appliquant pur, c’est exactement le principe de ce soin.

Versez-en une noisette entre vos mains et frottez-les légèrement afin d’étaler la matière et la chauffer. Ensuite, direction vos longueurs et pointes ! Allez-y très franchement, il faut vraiment que ça baigne (d’où le nom). Personnellement, j’ai zappé l’étape frottement de mains et j’applique le tout au diffuseur, c’est pas bien car l’huile tiède libère plus de bienfaits mais vu la masse que je promène j’y passais trop de temps et j’avais la flemme.

Une fois que vous ressemblez à une friteuse ambulante, faites un chignon haut et laissez reposer. 20 minutes sont vraiment le minimum syndical pour commencer à avoir un résultat mais pour le mal qu’on se donne à se promener avec ça sur la tête l’idéal est de laisser poser pendant la nuit afin d’obtenir un effet au top (et au moins, personne ne vous verra).

Enfin, l’étape du shampoing est arrivée! Ne vous en faites pas, c’est très facile à faire partir si vous n’en avez pas appliqué aux racines (Sinon courage, je suis avec vous. Vraiment.)  Vos obtiendrez des cheveux hydratés, forts et brillants.

Essayez de renouveler tous les 10 jours environ. A long terme, vos cheveux ne casseront plus et auront (beaucoup, beaucoup) moins de fourches. Ce soin peut aussi être effectué avant une coloration ou un lissage afin de préparer vos cheveux à l’épreuve et limiter les dégâts.

Vous pouvez bien sûr mélanger différentes huiles ou encore rajouter du miel pour ses vertus nourrissants ou du lait de coco qui fera briller vos cheveux de mille feux. 

Alors maintenant, toutes à vos crinières!

Bon dimanche huilé à toutes,

 

Mademoiselle Gaëlle